Faillite de banque : comment mettre ses fonds à l'abri ?

Les crises financières au niveau des banques de placements peuvent subvenir à n’importe quel moment. Mais que faire dans ces circonstances où les placements sont menacés. Lisez cet article pour avoir quelques conseils pratiques pour mettre vos fonds à l’abri.

Que dit la loi en cas de faillite d’une banque en France ?

On parle de faillite au niveau d’une banque quand cette dernière n’arrive plus à remplir ses obligations selon les clauses de votre liaison. En effet, comme précisé un peu plus haut, une banque peut connaitre la faillite à n’importe quel moment de son développement. Pour éviter les pertes de placement, la loi du 25 juin 1999 relative à l’épargne et la sécurité financière vient recadrer les choses et prévoit un fond de garanti. Selon les dispositions prises par cette loi, pour bénéficier de ce fond élevé à 100.000 €uros, vous devez au préalable disposer des avoirs auprès de votre banque. Cependant, il faut notifier que les fonds de cette garantie ne tiennent pas compte de tous les placements et des différents comptes que vous disposez, car cela n’est attribué à chaque déposant. Parmi ces différents types de placements, seuls les placements d'épargne logement, les comptes courants, les dépôts en espèces, les comptes à terme, les comptes épargne, et autres sont concernés. Vous pouvez bénéficier d’une garantie au-dessus de 100.000 €uros si vous êtes un épargnant averti.  

Précautions à prendre pour mettre vos placements à l'abri

La faillite d’une banque n’étant une chose prévisionnelle, il importe de prendre des dispositions adéquates afin de mettre à l’abri vos fonds. Ceci étant, le moyen le plus sûr pour protéger ses avoirs est d’effectuer vos placements dans différentes banques. Car il est quasiment impossible que toutes les banques connaissent la faillite au même moment. Dans le cas où cela arrivait, vous bénéficierez de plusieurs garanties puisque cette indemnisation de 100.000 €uros est attribuée par personne et par établissement.