Quelles sont les compétences d'un expert-comptable ?

Vous êtes chef d’entreprise, actionnaire ou associé d'une société et vous avez le souci de vous faire accompagner par un gestionnaire compétent. Vous avez peut-être entendu parlé de l’expert-comptable pour l’établissement des documents comptables. Mais de par sa formation, il détient d'autres atouts qui font de lui le médecin des sociétés. Découvrez dans cet article les autres capacités de l’expert-comptable dans la gestion des organisations.

Le contenu de la formation d’expertise-comptable

Caractérisée principalement par sa pluridisciplinarité, la formation en expertise-comptable est l'une des plus complètes en sciences de gestion. Prenez connaissance des diplômes intermédiaires constituant le diplôme d’expertise-comptable ici www.ecoute-coaching.fr. Il s'agit en effet d'un programme composé de plusieurs unités d’enseignement à chaque niveau.

Être expert-comptable signifie avoir étudié le droit en général et le droit des affaires en particulier. Ainsi, des connaissances sont évaluées en droit fiscal, en droit commercial, en droit social, en droit des sociétés. Outre cette solide base juridique, d'autres domaines sont étudiés à savoir le contrôle de gestion, le management, les systèmes d’information et de gestion.  La formation acquiert aussi aux étudiants des connaissances en finance d’entreprise et en finance de marchés.

Les nombreux débouchés de l’expertise-comptable

Le contenu du programme sommairement décrit plus haut offre donc aux étudiants du cursus des capacités transversales. Ils sont alors capables au terme de leur formation d'intervenir dans les différents domaines qui se rapportent à la naissance de l’entreprise, son fonctionnement et sa mort. Du conseil juridique au contrôle de gestion, en passant par l’établissement des documents comptables, il a les compétences requises pour accompagner les entreprises et les sociétés. Financier avéré, il a par ailleurs des compétences en audit comptable. Il peut donc exercer les fonctions d'auditeur interne au sein de l’entreprise ou de commissaire aux comptes. La rémunération de l’expert-comptable dépend de l’étendue de ses travaux, des missions qui lui sont confiées et de la taille de l’entreprise.